En deuil et...

Logo
Vous traversez un deuil. C'est une étape très difficile de la vie. En accueil individuel, familial ou en groupe d'entraide, mon métier est de vous proposer un accompagnement pour vous comme pour votre famille.
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

L’adolescent et le deuil

, 20:22 - Lien permanent

L'adolescent a plus de difficultés que l’adulte à surmonter les moments difficiles. Lors d'un deuil, il est confronté à la perte d'un être aimé alors qu'il traverse une phase de développement troublante et épuisante.

Il va chercher à cacher ses sentiments, qu'ils soient de tristesse, de rage, ou de culpabilité.

Ses réactions puisent des éléments tirés de l'enfance et de l´âge adulte. Il va ressentir les mêmes sentiments de douleur et de deuil que les adultes, et il comprend tout à fait le sens et la finalité de la mort. Par contre, il va ressentir plus de colère et peut être tenté par des comportements extrêmes et dangereux. Il faut donc que ceux qui l’entourent soient très attentifs à tous les signaux qu’il peut envoyer. Et bien que comprenant le sens de la mort, affectivement, il ne peut pas faire front à cet événement totalement insupportable pour lui.

Lors du décès d’un membre de sa famille, il va baigner dans une atmosphère familiale de deuil. Il peut adopter un rôle de chef de famille en refoulant son deuil et ses émotions. Il peut aussi se renfermer sur lui-même, refusant toute communication avec sa famille elle aussi confrontée à la douleur de la perte. Les adultes se sentent souvent démunis face à cette avalanche d'émotions des adolescents, ils se voient impuissants à un moment où eux-mêmes sont durement éprouvés.

L’adolescent peut aussi être confronté à la mort d’un de ses amis. Là, il est devant l’impossible, l’innommable, l’insupportable. A un âge où il se sent à la fois invulnérable devant la mort et parfois tenté par elle (d’où les conduites à risque), voir l’un de ses amis mourir est très difficile et le déstabilise profondément et durablement. Il est important que sa famille mesure l’ampleur de la perte qu’il est en train de vivre. En plus de la perte définitive d’un ami, il perd son innocence et sa confiance en la vie. Il est donc indispensable de l’épauler et d’être très attentif à lui durant cette longue période du deuil.

De manière générale, pour aider un adolescent en deuil, il est intéressant de favoriser les relations avec ses pairs, ses proches, ses meilleurs amis. C’est avec eux qu’il pourra peut-être parler. Cependant, s’il se met en danger, il ne faut pas hésiter à aller chercher de l’aide auprès de professionnels de la santé.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.en-deuil-et.com/index.php?trackback/43

Fil des commentaires de ce billet