Pour aider un proche en deuil

Tous, autant que nous sommes, nous nous sentons démunis devant un de nos proches lorsqu'il est en deuil. Nous craignons d'être maladroit, de raviver sa douleur, de lui faire encore plus de peine.

Alors soyons clairs : pour tous ceux qui ont vécu un deuil, vous le savez, c'est l'indifférence qui blesse le plus. La douleur, l'endeuillé est immergé dedans, elle l'envahit et rien ne peut ni l'apaiser ni l'aggraver.

Alors, comment aider un proche en deuil ?

- D'abord, en étant vrai, sincère. Parfois, un geste, une main posée sur un bras ou sur une épaule, une accolade, font plus que toutes les paroles.

- Ensuite, en permettant à votre proche de raconter sa peine, encore et encore, en s'y intéressant sincèrement et en posant des questions. Ce n'est pas grave qu'une personne parle de son deuil, même plusieurs mois après, ce n'est pas pathologique. Bien au contraire, cela lui permet de s'y habituer et d'apaiser un peu ses émotions et sa douleur. Mais pour faire cela, il faut pouvoir écouter sans que cela ne vous fasse trop mal.

- Aussi, en permettant à votre proche de parler du défunt, d'évoquer son souvenir.Vous savez, c'est ce moment, après les obsèques, où l'on se rappelle les bons mots, les anecdotes, les souvenirs...

- Enfin, en proposant de l'aide concrète. Au lieu de : Tu n'hésites pas à appeler, tu sais que je suis là pour toi !, essayez Je fais les courses et à manger pour ce soir, ou Je m'occupe des enfants pendant 2 heures, ou Si tu veux, je m'occupe des papiers et des démarches.

- Et si, pendant quelques jours ou quelques semaines, vous n'avez pas de nouvelles, appelez et proposez de passer boire un café, un endeuillé a tendance à s'isoler. N'hésitez pas, après quelques semaines, à proposer des sorties tout en laissant toujours le choix à la personne.

- Et surtout, lors des dates importantes (anniversaire, Noël, dates commémoratives...), manifestez-vous, écrivez, téléphonez. Vous ne rappellerez rien de douloureux à votre proche, car lui ne risque pas d'oublier. Mais grâce à vous, il ne se sentira pas seul et saura que cette date compte aussi pour vous. De même, vous pouvez parler du défunt avec votre proche, cela évitera que la chape du silence ne l'isole trop.


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.en-deuil-et.com/index.php?trackback/46

Fil des commentaires de ce billet