En deuil et...

Logo
Vous traversez un deuil. C'est une étape très difficile de la vie. En accueil individuel, familial ou en groupe d'entraide, mon métier est de vous proposer un accompagnement pour vous comme pour votre famille.
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Conseil aux endeuillés

, 14:00 - Lien permanent

Vivre un deuil est une expérience difficile à laquelle personne n’est préparé. Voici quelques conseils pour vous qui traversez cette épreuve.

Comme il est difficile d'être en deuil, de vivre cette grande souffrance qui isole et donne la sensation de tomber dans un gouffre sans fond de douleur !

L’endeuillé se sent en décalage par rapport aux autres, eux qui continuent à vivre, à voir le temps se dérouler si différemment du sien. En effet, en deuil, le temps prend une autre dimension. Après quelques mois, lorsque les autres, qui ont repris le cours de leur vie, semblent croire que l’endeuillé devrait aller mieux, l'impression ressentie est que le deuil date d’hier seulement et que la douleur est toujours aussi vive, voire pire. Lorsque les autres pensent vacances, parlent de leurs difficultés avec leurs enfants ou leur conjoint ou problème de boulot, l’endeuillé a envie de leur hurler que tout cela n'est rien comparé à l'absence définitive de celui ou celle qu’il aimait. Et du coup, il se retrouve de plus en plus isolé alors qu'il aurait tellement besoin d'être entouré, chouchouté, aimé.

Même si cela est difficile pour l'endeuillé, il lui faut comprendre que c'est lui qui va devoir faire un mouvement vers les autres, leur dire ses besoins et ses attentes, qui évoluent et changent sans cesse puisqu'il est dans un processus. Ainsi, dire à l'un qu'il a besoin de lui pour prendre les enfants le week-end afin de se reposer ou proposer à l'autre de venir passer la soirée pour évoquer le défunt ou prévenir qu'il sera là au mariage mais aura peut-être besoin de s'isoler et que cela ne doit inquiéter personne : bref, donner le mode d'emploi du moment.

En effet, les personnes qui arrivent à exprimer leurs besoins se sentent mieux entourées et arrivent plus vite à supporter l'absence du défunt et à se réapproprier leur vie.

Le plus grand besoin lors d'un deuil est de trouver des proches à qui parler et sur qui compter. Avoir plusieurs personnes autour de soi permet de ne pas trop les solliciter chacune et de pouvoir continuer à compter sur tous.

Alors n'hésitez pas, exprimez vos besoins, vos attentes, parlez de vos émotions, du défunt, de vos peurs, osez accepter des petits moments de détente et de plaisir, c'est ainsi que petit à petit vous irez mieux et vous vous reconstruirez après ce deuil qui vous touche.

Pensez aussi à trouver un professionnel ou une association spécialisés dans l'accompagnement du deuil pour pouvoir libérer votre parole et vos ressentis en toute liberté. Cela pourra vous aider.

Parler à un professionnel, c’est surtout parler à quelqu’un de neutre, qui est capable de supporter votre douleur et vos émotions, qui peut tout entendre, ce qui est socialement correct, mais aussi le reste, c’est donc différent et complémentaire du soutien amical et familial.

Rencontrer un groupe d’endeuillés est encore une autre démarche qui permet de se sentir moins seul, de pouvoir aborder des questions particulières au deuil, d’entendre les idées, solutions, sentiments et émotions des autres et cela est très soutenant.

Pensez aussi aux forums sur Internet qui ont l’avantage d’être accessibles au moment où vous en avez besoin, même en pleine nuit ou le dimanche. La plupart du temps, les autres participants au forum sont très réactifs.

Je vous souhaite beaucoup de courage et de trouver tous les soutiens dont vous avez besoin.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.en-deuil-et.com/index.php?trackback/90

Fil des commentaires de ce billet