TÉMOIGNAGES

J'ai envie que vous puissiez connaître les ressentis des personnes que j'ai accompagnées. Celles qui le souhaitent peuvent ici laisser un témoignage. Je vais présenter les différents accompagnements : rencontres individuelles, ateliers de soutien pour les enfants endeuillés, groupe d'entraide pour les parents des enfants qui ont participé aux ateliers, et vous pourrez laisser des commentaires. Merci de vos partages !

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 18 octobre 2017

Groupe d'entraide pour les parents


Lorsque nous avons mis en place les ateliers de soutien pour les enfants endeuillés, nous nous sommes rendues compte que les mamans arrivaient de plus en plus tôt pour se retrouver et partager leurs difficultés. Du coup, nous avons proposé une rencontre avec elles pour faire un bilan de l'atelier. Puis, nous avons décidé de nous revoir une fois par mois pour échanger et créer de l'entraide entre ces personnes qui partagent les mêmes difficultés.

Ce sont des temps qui sont devenus précieux pour chacune (pour le moment seules des mamans viennent dans ce groupe, mais il est également ouvert aux papas).

Désormais, ce groupe est pérenne et se réunit mensuellement. Chacun y vient à son rythme et selon ses besoins.

Ateliers de soutien pour les enfants en deuil

Quand une famille est touchée par un deuil, chaque membre, bébé, enfant, adolescent, adulte et personne âgée vit le deuil. Mais chacun le montre différemment.

Souvent, les enfants paraissent aller plutôt bien. Ils jouent, vont à l'école, jouent au foot avec leurs copains, passent la soirée avec leurs copines... Et pourtant, l'enfant est bien en deuil. Mais il ne le vit pas comme nous, les adultes.

C'est pour cela que nous leur proposons de nous retrouver, en groupe d'enfants de 7 à 12 ans, pour apprendre ensemble à se débrouiller avec ce deuil, pour rencontrer d'autres enfants en deuil, pour se rendre compte qu'on peut transformer ce drame.

Animés par Catherine, artiste formée à l’animation et Laurence, thérapeute du deuil, ces ateliers sont volontairement joyeux, basés sur du créatif, sur du « faire-ensemble » car c’est dans ce cadre que les enfants vont se sentir suffisamment sécurisés pour évoquer ce qui les préoccupe. Ce ne sont pas des groupes de paroles, les enfants nous semblent trop éloignés de ce mode de travail.

L'enfant ne peut pas faire son deuil dans les six séances que nous proposons. Il a besoin de beaucoup de temps parce qu'il consacre beaucoup d'énergie à grandir et que le deuil demande aussi beaucoup d'énergie. Alors, il prend son temps pour avancer et nous respectons cette temporalité.

C'est aussi pour continuer l'accompagnement que nous invitons les parents à participer au groupe d'entraide qui se réunit mensuellement. Je vous en parle dans un autre article.

Un dernier point important, financés par la fondation OCIRP et accueillis dans les locaux du Centre d’Animation du Lacaoü à Billère, les ateliers et le groupe d’entraide sont gratuits pour les familles.

Entretiens individuels

Lorsque vous prenez contact avec moi, je vous propose une première rencontre dans mon bureau pour que vous puissiez me raconter votre histoire, celle de votre relation avec le défunt. Je conseille des rencontres toutes les deux semaines au début, parce qu'il est important que vous ayez le temps de cheminer entre deux rencontres et parce que le processus de deuil doit avoir le temps de se dérouler. Dès que vous le souhaiterez, nous nous rencontrons de manière plus espacée jusqu'à ce que vous n'en ayez plus besoin.






En moyenne, j'accompagne les endeuillés pendant une dizaine de rencontres.